Le Workation: ne plus choisir entre travail et vacances

Passer le mois de juillet à finir son #business plan ou à faire du #surf ? Le « workation » qui propose de ne plus choisir, est le télescopage de work, « travail », et de vacation, « vacances » : ses adeptes s’attaquent aux vagues après avoir bouclé leurs dossiers dans l’espace de #coworking d'une villa de luxe, à grand renfort de café, avant de se désaltérer au bar à jus et de passer la soirée à discuter autour d’un #creative sunset.



Des « nomades digitaux »


Née il y a une dizaine d’années en Californie, « la tendance des #workations a pris de l’ampleur grâce aux nouvelles technologies, mais aussi à l’émergence de pratiques de travail inédites », analyse Clément Marinos, maître de conférence en économie à l’université Bretagne-Sud.


« On rêve de devenir #entrepreneur plutôt que salarié, et en parallèle, le #télétravail et le coworking se développent. » Dans ces espaces se côtoient indépendants, créatifs, fondateurs de start-up et, depuis peu, des universitaires. Les modalités de séjour sont à géométrie variable.


Gastronomie, méditation et carnet d’adresses


Au cœur de toutes ces formules s’inscrit l’idée de #communauté. Les participants sont invités à partager des dîners autour de la gastronomie italienne, à suivre des séances de méditation ou à prendre des leçons de permaculture – et poussés à ouvrir leur carnet d’adresses. Autre paramètre de la formule, l’inscription dans l’environnement local : on se fournit chez les meilleurs producteurs bio, on noue des partenariats avec les clubs sportifs, on invite les habitants du cru, voire on monte des projets de développement numérique avec les collectivités locales.


Comment le futur se dessine-t-il, alors ? Pour Clément Marinos, « tout est là pour que le phénomène s’amplifie ». « Issu du coworking, il pourrait suivre le même essor, notamment avec l’arrivée de grands acteurs dans le secteur. » Un jour viendra où la société de coworking WeWork s’appellera We Work, We sleep, We eat and We have fun*.


Envie de participer à notre #Workation 2021? C'est par ici.


Source : Eléonore Thery. Publié le 15 juin 2018 à 13h21 - Mis à jour le 17 juin 2018 à 06h22

58 vues

© 2016 - 2020 Ketchup Mayo Startup Studio

Conditions générales de vente